• Éblouie par la splendeur du Christ, ...


    Éblouie par la splendeur du Christ, Claire, à l'exemple de François,

    savait, dans une belle chose, contempler le Très-Beau. Et pour

    nous entraîner dans les voies spirituelles, elle ne trouve que des

    mots de printemps et de fleurs, de joyaux et de parures. Ainsi

    trace-t-elle le chemin de l'imitation du Christ:

                         Mire-toi continuellement

                            pour savoir comment revêtir

                            intérieurement et extérieurement             

                            tes plus beaux atours,

                            comment te parer

                            des fleurs de toutes les vertus

                            et des ornements qui conviennent

                            à ta qualité

                            d'épouse chérie du Grand Roi.

     

                            Ce miroir reflète

                            la bienheureuse pauvreté, l'humilité

                            et l'ineffable amour.


    Cet ineffable amour du Christ en croix, la plus sublime beauté

    que l'âme humaine puisse contempler en ce monde, ne quittait

    jamais la mémoire de Claire. Voilà pourquoi toute la route de sa

    vie fut une route de beauté, jusqu'à ce chant final d'émerveillement:

                                    Sois béni, Seigneur, de m'avoir créée.

    « Épouse du RoiAu Pays de l'Estrie - monastère des clarisses »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :